Le complotiste et ses experts



Date/heure

mercredi,
11 novembre 2020,
20 h 30 min - 23 h 00 min




Comment construire un monde commun avec ce qu’on appelle les théories du complot? Sont-elles vraiment des menaces pour nos démocraties? Faut-il y voir un rejet de toute rationalité, comme certains le prétendent? Ou peut-on imaginer d’autres possibles pour cette confrontation?

Si les savoirs qui animent les différents groupes sociaux se produisent selon une conflictualité irréductible, alors certains groupes en viennent nécessairement à prétendre incarner une forme de norme cognitive, et à taxer les autres de délirants. On pourrait même dire que plus une norme de rationalité devient impérieuse, plus elle produit, hors de son cercle, des réactions.

C’est dans un tel contexte de crise de confiance de la rationalité que se pose aujourd’hui la question des fake news et autres théories du complot, largement diffusées à travers la multiplication des nouveaux canaux d’information. Alors, comment rendre compte de cette diversité sans la caricaturer à notre tour ? Quant aux savoirs minoritaires, que disent-ils de notre capacité à faire monde? Telles sont quelques unes des questions que nous aborderons lors de cette soirée.

Ce sera l’occasion de reprendre et d’amplifier certains enjeux abordés lors de la soirée du 7 octobre, avant d’y consacrer une pleine journée de réflexion en février 2021.